www.courtoisie.org

La courtoisie au volant nous concerne tous.

Du 16 au 24 mars 2019 : la semaine de la courtoisie au volant.

Chaque année depuis 2008, une semaine de la courtoisie au volant est organisée à l'initiative de l'association française de prévention des comportements au volant (AFPC). Elle consiste en une mobilisation des acteurs de la sécurité routière, d'usagers de la route, de syndicats professionnels, d'ONG... en vue de sensibiliser le plus grand nombre et de faire évoluer le comportement des automobilistes. En 2019, cette semaine a lieu du 16 au 24 mars.

affiche semaine de la courtoisie au volant 2019

Un appel à la responsabilité de chacun pour faire reculer les incivilités.

Contrairement à de nombreux mouvements, la semaine de la courtoisie au volant n'a pas vocation à interpeller les pouvoirs publics en vue d'obtenir la mise en place de dispositifs quelconques. Les acteurs de cette mobilisation partent du constat que chacune et chacun est responsable de ses actes et est en mesure à son niveau d'agir en adoptant un comportement plus vertueux.

Entre insultes proférées et coups de klaxon intempestifs, de trop nombreux automobilistes se conduisent mal une fois qu'ils prennent le volant de leur véhicule. Ces incivilités font monter la pression sur les routes de France. A tel point que près de 9 français sur 10 craignent d'être un jour victimes de l'agressivité d'un autre automobiliste selon une enquête de l'institut IPSOS. Ces comportements majorent de manière importante le risque d'accidents.

Loin de se contenter d'incivilités, beaucoup de conducteurs se croient tout permis et commettent des faits clairement délictueux tels que le dépassement par la droite sur autoroute, le non respect des distances de sécurité, l'utilisation d'un téléphone portable au volant ou la consommation d'alcool. La multiplication des destructions de radars est là pour témoigner de l'ampleur de ce phénomène. Ce sentiment d'impunité est renforcé par le confort toujours grandissant des véhicules qui rend difficile la perception du niveau de danger réel, notamment en cas d'excès de vitesse.

Pour un meilleur partage de l'espace public routier.

Concept de la courtoisie sur la route

Les automobilistes doivent prendre conscience qu'ils ne sont pas les seuls usagers de la route. Par leur comportement, ils se doivent de ne pas entraver la liberté d'aller et venir en toute sécurité des autres. Par exemple, les trottoirs sont un espace dédié à la circulation des piétons et pas une aire de stationnement. Les emplacements réservés aux personnes handicapées, aux services de secours et professionnels de santé doivent être respectés. Par ailleurs, une attention particulière doit être portée aux usagers de la voie publique les plus exposés aux premiers rangs desquels figurent les conducteurs de deux-roues et les piétons.

En outre, les automobilistes doivent faire preuve de patience en prenant en compte la vitesse des autres véhicules. Les dépassements par la droite ou le fait de coller le véhicule qui précède sont, dans tous les cas, à proscrire.

Enfin, un automobiliste courtois veille à prendre les dispositions utiles en vue de prévenir la survenue d'accidents et à minimiser, le cas échéant, leurs conséquences. A cette fin, il assure notamment l'entretien courant de son véhicule et se forme aux premiers secours afin d'être en mesure de porter assistance à d'éventuelles victimes.

Charte du comportement au volant 2019

En conclusion, la semaine de la courtoisie au volant se donne pour objectif de souligner l'importance de mettre nos comportements individuels au service de la sécurité routière. Pour vous rendre acteur de ce mouvement, vous avez la possibilité de partager, sur les réseaux sociaux notamment, les dix commandements de la charte des comportements de courtoisie sur la route. Afin d'évaluer vos qualités de conducteur courtois, notre site internet sur la semaine de la courtoisie au volant met à votre disposition deux tests.